LES EXPERIENCES ET ACTUALITES

   

Et oui! L'une de nos premières expériences botaniques à tous fut celle là : la pousse de l'avocat; c'est de ce point de départ que sont nées moultes passions et goûts d'essayer, vous découvrirez donc ici certains de mes essais, évolutifs dans le temps :

Le palmier dattier, l'avocat, les boutures de kiwi, les boutures d'hibiscus,

dernières expériences : agrumes de pleine terre, les lychees, Les greffes d'agrumes récentes, les semis de cactus

actualités : la floraison d'une orchidée phalaenopsis ; la floraison d'un paphiopedillum

conclusion

 

1998

Le palmier dattier : photographié ici à gauche en 1998, il est issu d'un simple noyau de datte, de celles que vous mangez séchées et achetées dans le commerce; cependant, c'est au début un long travail de patience. Le noyau placé dans un verre d'eau sur un radiateur germe au bout de quelques temps, et apparaît alors une racine. Vous pouvez alors le planter, mais avant la première "feuille", il faudra à nouveau patienter plusieurs semaines, tout en gardant la terre très humide. Cette première feuille n'est pas ramifiée comme plus tard, mais ressemble à un immense ruban de 1cm de large; il faut à nouveau attendre pour voir pointer la deuxième; elles ne se séparent pour prendre leur aspect définitif que de longs mois après (plus rapidement si vous pouvez les placer au soleil, à la chaleur, à l'extérieur). Le palmier en photo ici a 11 ans.

L'avocat : et oui, moi aussi; celui en photo ici a un an en 1998. Beaucoup d'eau et beaucoup d'engrais; ajoutez à cela le plein soleil du pays de Tulle, et voilà ce que vous obtiendrez; mon défi : les faire fleurir et fructifier (je dis "les" car il y en a 2 dans le même pot). Un avocat seul ne peut pas donner, car pistil et étamines ne sont pas fleuris simultannément. A droite, le même en 2002, toujours pas de fleur...

2002

 

Les boutures de kiwi : Un essai en 1997/98 m'a laissé supposer que le kiwi peut se bouturer; depuis, je recommence, en espérant bien que 1999 sera la conclusion d'un succès. Mon premier essai a été de planter des morceaux de branches (30cm de long) issues de la taille de l'hiver. "Cela n'est pas une saison pour bouturer", quelle ne fut donc pas ma surprise au printemps de voir repousser mes trois boutures; malheureusement deux d'entre elles ont crevé l'été, et celle qui a survécu ne semble pour l'instant pas trop vigoureuse. Mais j'ai recommencé au mois de septembre; deux nouvelles semblent donc avoir des racines; à suivre au printemps prochain. Elles sont maintenant en train de repousser, et celle de l'an dernier est sauvée; cela marche donc! Automne 1999, deux de mes boutures ont survécu. Je pourrai donc les transplanter au printemps prochain.

 

 

Les boutures d'hibiscus : les superbes hibiscus aux couleurs vives ou pastel se bouturent également. La meilleure saison est le mois de juin. La technique utilisée sera tout simplement de mettre les tiges que vous coupez dans un verre d'eau, et d'attendre, d'attendre, d'attendre... Au bout d'un à deux mois, les racines s'allongeront. Vous pourrez alors planter; étêtez alors la bouture pour qu'elle puisse ramifier. Trois mois après, vous aurez les premières fleurs. Cette année, j'en ai réalisé 4 que j'ai donné à des amis, une fois fleuries.

 

 

 Les agrumes de pleine terre : Cela apparaît pour l'instant dans la page expériences, car la phase définitive n'est pas atteinte. J'ai donc en Limousin et ce depuis un an un poncirus trifoliata. C'est un agrume aux fruits non comestibles ressemblant à de petites oranges, mais jaunes, et qui possède des épines particulièrement acérées. Il fut utilisé souvent pour faire des haies défensives. Son gros avantage est sa résistance au froid, car les gelées jusqu'à - 15°C ne le font pas souffrir. Je viens actuellement de planter un kumquat en pleine terre. Un sacré défi! Je vous tiendrai bien sur au courant, mais l'expérience peut durer plusieurs années. Elle débute en janvier 1999. En janvier 2000, toutes mes plantes se portent toujours bien.

 

Les greffes d'agrumes récentes : j'ai deux greffes reprises depuis l'automne : un pomélo et un oranger; à l'instant où je vous parle, mars 1999, un citronnier est également redémarré. Donc, satisfaction sur les écrans!

 

Jeune oranger grefféUn an plus

tard

J'ai depuis réalisé 4 nouvelles greffes de mandarinniers et citronniers au mois d'août 1999, je pourrai les donner au printemps prochain, car elles repoussent déjà.

 

dernières expériences : agrumes de pleine terre, les lychees, Les greffes d'agrumes récentes, les semis de cactus

actualités : la floraison d'une orchidée phalaenopsis ; la floraison d'un paphiopedillum

 

mailto:Franck.Aupetit@wanadoo.fr